lundi 24 mars 2014

EXPO MILANO 2015



Encore une bonne occasion de se rendre à Milan l’année prochaine !

  A Milan, il est impossible de ne pas le remarquer, toute la ville s’active pour préparer cet évènement international.  Entre le Duomo et le Castello Sforzo, de nombreuses structures blanches remplissent la rue de mystère.
Je suis donc allée chercher plus d’informations pour résoudre cette énigme.  Entre le 1er mai et le 31 octobre 2015, Milan va accueillir l’exposition internationale «  Nourrir la planète, l’énergie pour la vie ». Mais quelle est la différence entre une exposition universelle et une exposition internationale ?

L’exposition universelle est celle qui est sans doute la plus connue car elle fait référence à celle de 1889 pour laquelle a été créée la Tour Eiffel, ou encore celle si contestée par les surréalistes en 1931 à Vincennes. Ce type d’exposition a lieu tous les 5 ans, dure 6 mois et n’a pas de sujet particulier si ce n’est l’expérience humaine. L’exposition internationale en revanche se déroule entre deux expositions universelles sans fréquence définie, dure 3 mois et touche à un sujet limité concernant la culture, la science, la technologie ou la société.  

Par exemple, l’exposition 2015 permettra aux participants d’échanger sur les solutions concrètes pour offrir à chacun une alimentation saine et suffisante, soutenir les modes de vie durables et la protection de l’environnement, garantir la pérennité sociale et économique de la filière agroalimentaire, sauvegarder la culture gastronomique et la diversité des aliments. Durant un semestre, rencontres, échanges, séminaires et travaux de groupe seront à l’origine de réflexions sur la façon de garantir eau et nourriture de façon suffisante pour l’ensemble de la planète.
 
Pour la première fois trois institutions européennes,  l’ONU, L’UE et le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) vont participer. 145 pays représentant 88% de la population mondiale seront également présents, ainsi que des grandes organisations telles que Fairtrade international, IPS, Oxfam, Save the children, WWF.
Experts et chercheurs seront invités à débattre et identifier les meilleures pratiques pour nourrir la planète, atteindre les « milleniums development goals » et « sustainable development goals ». Ainsi, allocation des ressources, amélioration de la production agricole, marchés globaux, communautés rurales, modèle de consommation alimentaire seront les 5 thèmes abordées sous les dimensions suivantes : innovation, impact social et environnemental, faisabilité, reproductibilité, transportabilité, ouverture, attractivité, durabilité, diffusion.
Pour moi, ces thématiques sont cruciales pour répondre aux enjeux que pose l’avenir de l’humanité. Garantir la sécurité et la qualité alimentaire, rechercher l’équilibre entre la production et les ressources naturelles, approfondir les réflexions éthiques liées au développement durable, respecter les traditions alimentaires tout en conscient des nouveaux besoins du consommateur… toutes ces actions font parties des défis scientifiques, technologiques et socio-culturels que devra affronter le XXI siècle.
 
Mais alors, pourquoi Milan a-t-elle été choisie pour discuter de ces challenges mondiaux ? Pour son placement central en Europe, pour la reconnaissance de la haute qualité de la gastronomie italienne, pour son classement en tant que 2ème commune agricole d’Italie ? Sûrement un peu de tout cela. Ce qui est certain, c’est que cet évènement international va générer de nombreuses conséquences positives! 23, 6 milliards d’euros de production ajoutée, 191 000 personnes employées, 4,5 milliards de valeur ajoutée pour  le secteur du tourisme italien sont les chiffres donnés actuellement sur le site de l’évènement. 

Alors si vous aimez l’Italie, la gastronomie, les enjeux internationaux, ou tout simplement la présence du Vatican (qui aura lui aussi un pavillon) n’hésitez pas à vous renseigner plus en cliquant sur ce lien !