mercredi 30 avril 2014

LE SYSTEME ITALIEN ou LA REGLE DES 18 POINTS

Voici un sujet intéressant pour tous les pays : comment marche le système scolaire ? Est-il meilleur que le voisin ? 

Des conversations que j’ai pu avoir sur le fonctionnement des études en Italie, j’ai pu tirer les conclusions suivantes. 

Le déroulement général des études est assez semblable à la France. Les enfants vont d’abord à l’école maternelle (asilo), puis à l’école primaire (scuola elementare), puis au collège (intermedia), puis au lycée (liceo) et enfin à l’université où ils étudient trois ans (triennale) puis deux ans (magistrali). Mais il subsiste tout de même bien des différences.

L’asilo est plus une sorte de crèche ou de jardin d’enfant qu’une école à proprement parler. En fonction des endroits, les enfants reçoivent plus ou moins d’éducation. Certaines ne font que les garder, d’autres vont jusqu’à leur apprendre des langues étrangères !

A l’école primaire, la semaine compte entre 5 et 6 jours. Dans la semaine de 6 jours, les élèves vont à l’école de 8 à 13h. Dans celle de 5 jours , ils s’y rendent de 8 à 16h, un peu comme nous. Ce qui est le plus surprenant est qu’il n’y a pas d’heure par enseignement fixée, sauf pour l’enseignement de l’anglais… et de la religion catholique (ou de l’activité alternative à la religion, pour les élèves dispensés) de 1 à 3h par semaine !

Le lycée est un peu plus long, il dure 4 ans au lieu de 3 en France. Les italiens ont donc leur bac (la maturità) à 19 ans environ.  


Puis commencent les études. Celles-ci peuvent sembler un peu plus légères qu’en France. Il n’y a pas le système de prépa, tout le monde va à l’université. Il y a donc la possibilité d’assister plus ou moins au cours en fonction de notre motivation. Cependant, il faut prendre gare à ne pas s’habituer à manquer trop souvent. Les examens finaux sont souvent très difficiles ! Pour valider une matière, il faut avoir plus de 18 points sur 30. Mais attention, avoir 18 ne satisfait personne, sauf peut-être les étudiants Erasmus… A l’entrée dans le monde du travail, les notes sont prises en compte lors du recrutement. Afin d’avoir la meilleure note, il est possible de repasser la matière autant de fois que l’on veut. Il est donc courant de voir des étudiants de 4ème année ou 5ème année repasser des examens de 1ère année, jusqu’à avoir la meilleure note possible ! C’est peut-être parce que les examens sont si difficiles que les étudiants ont de grandes traditions pour célébrer l’obtention du diplôme. En effet, il est courant de voir dans la cour un étudiant en costume, avec une couronne de laurier sur la tête, entouré de ces amis, chanter et applaudir autour d’un beau buffet.